Guide des probiotiques.

Beaucoup d’entre vous mon demandé un article pour parler des probiotiques. Que sont-ils ? Ou les trouver ? etc … Voici donc un mini guide qui je l’espère vous permettra de vous y retrouver.

Qu’est ce que les probiotiques ? 

Pour décrire les probiotiques je dirais que c’est une armée de bonnes bactéries (bactéries amies) qui occupent notre flore humaine. Nous les trouvons aussi dans la flore de l’environnement (telles que les bactéries du sol et des végétaux).

Notre système gastro-intestinal en dépend pour maintenir le corps humain en bonne santé et pour le protéger contre l’invasion des mauvaises bactéries, des levures, des parasites ou encore des virus.

Comment les bonnes bactéries nous aident elles ? 

  • Elles fabriquent des vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B12, A et K et des acides gras essentiels.
  • Elles interviennent dans la digestion du lactose et des protéines.
  • Elles nettoient le tractus intestinal, purifient le côlon et favorisent l’évacuation intestinale
  • Elles produisent des agents antibiotiques et antifongiques qui entravent la croissance des bactéries et champignons nocifs.
  • Elles contribuent à la destructions des moisissures, des virus et des parasites.
  • Elles augmentent le nombre de cellule du système immunitaire.
  • Elles créent de l’acide lactique qui sert à équilibre le pH intestinal.
  • Elles réduisent les déchets toxiques au niveau de l’intestin.

ventre

Les probiotiques sont indispensables à votre bonne santé, certaines personnes ont une flore intestinale bien préservée et n’auront pas spécialement besoin d’aide à ce niveau là, ou n’en ressentiront jamais le besoin. D’autres personnes auront besoin de consommer plus régulièrement des probiotiques pour nourrir leur flore.

Les probiotiques peuvent aider les personnes souffrant d’intolérances alimentaire, d’inflammations intestinales chroniques, de diarrhée, de constipation, d’eczéma, de candida etc…

Beaucoup de facteurs peuvent entraver la bonne fonction intestinale que ce soit une mauvaise alimentation ou une alimentation déséquilibré (beaucoup de personnes pensent manger sainement hors ce n’est pas le cas juste une perception), le mode de vie, le stress ou encore des cures d’antibiotiques longues durées ou à répétitions (les antibiotiques tuent toutes les bactéries, les mauvaises comme les bonnes). Mais attention les antibiotiques ne se trouvent pas que dans votre boite à pharmacie, ils sont maintenant présent dans la viande, le lait, les oeufs, le poisson et les produits industriels préparés. Voilà pourquoi il est important de consommer ces aliments bio (dans tous les cas il est important de limiter sa consommation de viande et de supprimer celle du lait pour votre santé, retrouver mon dernier article sur le LAIT ici).

Il est important de prendre conscience de ce que nous mangeons et de ce que nous pouvons faire pour continuer à être en bonne santé et à limiter les désagréments que nous causes certains maux. Les identifier est déjà la première étape vers un mode de vie sain.

Où trouver des probiotiques :

Tout d’abord sachez que notre corps en contient naturellement et qu’ils sont fabriqués par notre corps grâce aux aliments que nous consommons (voilà pourquoi il est très important de consommer des produits naturels, entiers et sains). La nourriture des probiotiques est les prébiotiques !

Les prébiotiques nourrissent les probiotiques et les aident à croître, à ce fixer solidement sur les parois intestinales et à proliférer rapidement. Les prébiotiques aideront à préparer le terrain (pH adéquat) au développement et à la colonisations des bactéries amies. Ils sont présents dans les végétaux tels que les fruits et les légumes.

Mais cela ne suffit pas toujours, parfois l’équilibre entre les bonnes bactéries et les mauvaises est compromis et nous avons besoin d’un peu d’aide pour retrouver cet équilibre. Sachez également que les probiotiques aident à la digestion du lactose, si vous allaitez par exemple les probiotiques que vous consommerez passeront dans votre lait maternel et aideront ainsi votre bébé à mieux digérer votre lait le temps que tout se mette bien place pour lui.

 Aliments contenant des probiotiques : 

  • Les légumes fermentés (vous pouvez les faire vous même, ou en acheter comme le chou de la choucroute, les cornichons etc…). Préparer des bocaux de légumes fermentés est assez simple vous pourrez trouver des recettes très facilement sur internet et en ajouter un peu chaque jour dans vos assiettes.
  • Le kefir de fruits est une boisson fermenté, le kéfir de fruits ressemble à une limonade et toute la famille aimera certainement sont goût. Vous pouvez le faire vous même si vous trouver des graines de kéfir (elles se donnent généralement car plus on en fait plus elles croient et on doit souvent les donner ou s’en débarrasser). Vous en trouverez aussi très facilement en magasin bio déjà prêt à boire.
  • Le kombucha : boisson à base de thé fermenté. C’est une boisson naturellement gazeuse grâce à la fermentation. J’aime acheter la mienne en magasin bio de la marque Karma Kombucha (celles au thé vert et à la grenade sont mes favorites). C’est une façon pratique de consommer des probiotiques. Vous pouvez aussi la fabriquer vous même.
  • Le Kimchi : un mets traditionnel coréen composé de légumes lacto-fermentés. La lacto-fermentation signifie simplement que les légumes ont fermenté (rien à voir avec le lait, les gens confondent souvent). C’est le même principe que le premier point que nous avons abordé mais le kimchi est un mets à part entière qui à le mérite d’être cité à part 🙂 vous le trouverez dans les épiceries coréennes. Je précise cependant qu’il contient souvent du bouillon de poisson, si vous êtes vegan ou végétarien vérifiez bien avant.
  • Le yaourt (laitier ou non laitier) cependant attention aux yaourts de supermarché tel activia etc… ils ne contiennent que très peu de bactéries. Je ne suis pas adepte des produits laitiers vous le savez mais j’ai déjà fais une cure de yaourts probiotiques il y a quelques années et j’ai pu constater les bénéfices. J’avais choisi les yaourts K-philus au lait de brebis. C’est une alternative moins nocive au lait de vache mais cela reste un produit laitier. Cependant cette marque est réellement la meilleur sur le marché. Elle est bio (sans traces d’antibiotiques ou OMG) et d’une qualité supérieur. Le coût est plus excessif c’est certain mais il faut savoir choisir entre quantité et qualité parfois. Pour moi ce yaourt est un peu l’exception à la règle en matière de produits laitiers si vous le prenez au lait de brebis (vous le retrouvez chez Biocoop, Naturalia etc…). Il existe également des yaourts au coco (non laitier donc) avec des ferments lactiques, mais en plus petite quantité, très bien pour entretenir votre flore.
  • Le pollen frais est un petit trésor. Il est riche en probiotiques (surtout le pollen frais de Ciste). Attention le pollen en bocal (séché) ne contient plus de probiotiques. Le pollen frais est à congeler dès réception (s’achète sur internet ou au rayon surgelé de votre magasin bio). En plus le pollen frais est une bombe de micro-nutriments.
Kimchi - Mets coréen riche en probiotiques.
Kimchi – Mets coréen riche en probiotiques.
Kombucha - Boisson vivante riche en probiotiques.
Kombucha – Boisson vivante riche en probiotiques.

Les suppléments : 

Si vous souhaitez faire une cure plus intensive ou que vous n’arrivez pas à consommer plus d’aliments riches en probiotiques vous pouvez acheter des compléments. Sachez qu’en France nous sommes à la traine à ce niveau. Plusieurs experts recommandent de prendre au minimum un complément refermant 10 à 20 milliards de probiotiques car lors de leur voyages jusqu’à notre système digestif des milliers de bactéries meurent. Il est d’autant plus important de prendre des compléments en capsule et non en poudre, cela diminue la perte lors du voyage de celles-ci.

  • En France je recommande la marque Bioprotus 7000 des laboratoires Carrar qui regroupent 7 souches de bactéries. Néanmoins il faudra prendre au minimum 4 capsules par jour (4 milliards de probiotiques par capsules) pour avoir un réel effet de reconstruction de la flore intestinale. Ne vous fiez pas aux indications présentent sur les boites qui souvent sont insuffisantes (en France du moins). Néanmoins cette marque indique bien qu’en cas d’urgence prendre 4 à 6 capsules par jour. Lien : http://www.laboratoire-carrare.fr/index.php?option=com_neocommerce&controller=product&view=product&id=1111 (disponibles en magasin bio)
  • Primal Defense HSO de Garden Of Life. Ce probiotique est pour moi l’un des plus intéressant et j’en ai testé plusieurs venant d’outre atlantique. J’ai choisi de vous présenter celui qui m’a le plus convaincu pour ne pas vous égarer avec trop d’informations, mais sachez que beaucoup de marques sont très bien. Pour faire court car c’est un peu compliqué les explications sur les probiotiques, la différence de celui-ci est qu’il contient 14 souches de probiotiques rustiques d’origine végétale, incluant les HSO (organisme du sol homéostatique). Pour faire court les HSO croissent dans un substrat de superaliments riches en nutriments, contenant des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments des enzymes actives et des protéines d’origine végétale. Dans la nature les HSO sont responsables de l’approvisionnement des plantes en nutriments essentiels. Les bactéries de sol protèges les végétaux contres les parasites, les champignons, les levures, les moisissures, les mauvaises bactéries, les virus et les éléments pathogènes. Lorsque nous les intégrons sous forme de compléments ils nous protègent de la même façon ! Vous pouvez acheter ce probiotiques en compléments sur différents site, personnellement j’utilise Iherb. Le prix est un peu élevé mais cela en vaut la peine. J’en prend 3 par jours en cas de cure intensive (en dessous les effets sont un peu moins importants et conviennent mieux à un entretien quotidien). La marque recommande d’ailleurs d’en prendre 3 par jours (1 capsule 3 fois par jour). Lien : http://eu.iherb.com/Garden-of-Life-Primal-Defense-HSO-Probiotic-Formula-216-Caplets/14531

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir un peu plus clair, n’hésitez pas à laisser un commentaire si vous souhaitez poser des questions car il est évident que j’ai été à l’essentiel mais je ne voulais pas vous endormir avec du trop technique 😉 dans tous les cas laissez vos impressions ou parlez moi de votre expérience se sera avec grand plaisir que je répondrai à vos commentaires.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Coucou ! Ton article est complet et très intéressant ! Je suis actuellement à la recherche de pro biotiques pr une cure intensive. J’ai toujours eu une digestion difficile qui s’est légèrement améliorer depuis que je ne consommés plus de produits à base de lait de vache et que j’ai réduit ma consommation de gluten. Cependant, depuis 3 mois je suis en cure d’antibiotiques pr l’acné. J’arrive à la fin et mon estomac ne supporte plus grand chose. Les médicaments chimiques ne sont pas efficaces. J’aimerais une José plus naturelle. Le deuxième produit dont tu parles me fait très envie. En revanche j’ai une question qui peut paraître été mais tu ne parle pas pas de la durée d’une cure ? Est ce sur un court ou long terme ? Combien de temps ? Merci pr ton investissement. Bombe soirée.

  • Hello ! Article très complet, j’aime surtout la partie sur l’alimentation naturelle.

    Par contre attention aux aliments qui contiennent des probiotiques ajoutés, car ils peuvent soulager sur une courte durée, mais après le corps s’habitue, et surtout il peut diminuer sa fabrication de probiotiques. Ce qui fait que quand on arrête les produits avec probiotiques ajoutés, on a le ventre dans tous les sens… Après cela n’engage que moi, mais je pense que comme avec tout, il faut être raisonnable et seulement donner un coup de pouce à son corps, et non pas remplacer ses fonctions avec trop de suppléments.

    A bientôt !

    • Bonjour, Je ne pense pas que les probiotiques ajoutés puissent ralentir la production naturelle mais plutôt la stimuler. De plus ces cures sont faites pour les personnes dont la flore est déséquilibrée. Elles répondent à un vrai besoin. Il faut également consommer des prébiotiques pour aider l’ensemble des probiotiques à continuer de se développer. Dans mon article je ne parle pas seulement des compléments alimentaires mais bien des différents sources de probiotiques (fermentation alimentaire etc…) que l’on peut trouver. Une alimentation peu acide et équilibrée aidera bien entendu à conserver l’équilibre entre bonnes et mauvaises bactéries. Mais dans l’ensemble effectivement si l’on peut se passer de compléments alimentaires en capsules c’est mieux, cela veut dire que nous avons prit grand soin de notre corps depuis notre enfance etc … Personnellement j’ai beaucoup de soucis intestinaux et sans petits coups de pouce et malgré une très bonne alimentation, je ne me sentirai pas au mieux de ma forme. Je mets réellement les probiotiques en capsules dans une autre catégories que les compléments alimentaires vitaminiques par exemples. Ceux-ci (compléments de vitamines) se trouvant facilement dans les fruits et légumes et étant 100 fois plus efficaces à l’état naturel. Les probiotiques sont plus difficiles à trouver et donc une cure peut être bénéfique, par exemple après un traitement antibiotiques etc… Bonne jounée 🙂

  • Salut Laetitia,
    Merci pour ton article !

    Je consomme souvent des légumes fermentés comme la choucroute crue (miam miam), et j’adore le kombucha ! Je vais me remettre à faire des bocaux maisons et vais me procurer une souche de Kombucha pour le faire moi-même aussi. Le kéfir m’intrigue, je l’ai découvert grâce au livre Zéro Déchet de Béa Johnson mais je ne l’ai personnellement pas encore testé.

    Bref, je me demandais, pour une personne comme moi qui a une assez bonne flore intestinale et un bon système immunitaire : quelle quantité de probiotiques faut-il consommer par jour ou par semaine ?
    Merci beaucoup 🙂

    • Bonjour Fany, si tu as une bonne flore intestinale comme tu me l’indique tu n’es pas obligé d’en consommer « en plus » car ton corps les produits naturellement et si tu n’a pas de déséquilibre c’est que tout va bien 🙂 . Il est toujours bon de consommer du kombucha ou des légumes fermentés de temps en temps (1 à 2 fois par semaine si tu es en bonne santé, mais de toute façon ça peut faire que du bien). Moi par exemple je suis très sensible à ce niveau et je pense que j’en consommerai en abondance toute ma vie pour m’aider. Mais ça dépend des gens. Merci pour ton commentaire <3

  • Bonjour Laetitia !
    Petite question j’ai commandé les probiotiques dont tu parles sur Iherb.
    Au niveau de la prise tu as commencé directement par trois par jour ? Plutôt avant le repas ou pendant le repas ?
    Merci pour ta réponse
    Alys

    • Bonjour, oui j’ai démarré par 3 comprimés par jour. A chaque cure que je fais je prend 3 comprimés avant de me coucher. Les probiotiques ont besoin d’être nombreux lors de la prise car une grande partie meurent avant d’arriver au bon endroit 🙂 Belle journée