Mon premier jeûne !

Bonjour à toutes et à tous.

Aujourd’hui je vous écris de l’ile de Ré où je suis en plein dans un jeûne bien-être de 6 jours. C’est assez fou comme expérience et je vais essayer de vous la raconter le mieux possible avec mes mots et surtout vous retranscrire mon expérience. Je vais commencer par quelques informations, puis je passerai à mon expérience et enfin je répondrai à vos questions.

Ps : j’ai débuté l’article pendant le jeûne puis je l’ai fini quelques semaines plus tard 😉

Qu’est ce que le jeûne ?

Le jeûne est une pause alimentaire pendant un période donnée (de quelques heures à plusieurs jours/semaines).

Il existe plusieurs formes de jeûnes, les voici :

Le jeûne intermittent : ne pas manger pendant environ 16h dans la journée (nuit comprise) ce qui revient à retirer un repas dans la journée. J’ai réalisé un article à ce sujet ICI.

Le jeûne hydrique : ne pas manger pendant une plus longue période que le jeûne intermittent. Il vous est possible de boire (de l’eau, des tisanes, du bouillon et parfois un peu de jus de légume selon les approches). C’est le jeûne que j’ai effectué.

Le jeûne sec : ne pas manger ni boire (même pas d’eau). Ce jeûne, plus difficile, demande un encadrement professionnel strict et ce fait sur une période très très courte (2/3 jours maximum).

Le jeûne peut-être effectué sous forme de jeûne bien-être (avec une praticienne formée au jeûne) ou de jeûne thérapeutique (en clinique spécialisée).

Pourquoi jeûner ?

De nombreuses études démontrent les pouvoirs incroyables du jeûne sur notre santé globale. Cette pratique est utilisée depuis la nuit des temps par toutes les ethnies et ensuite par de nombreuses religions. Il faut se remettre dans le contexte d’autrefois où les médecins et les médicaments étaient à certaines époques inexistants et à d’autres époques réservés aux plus riches. Les plantes médicinales et les jeûnes étaient des moyens accessibles et connus pour prévenir les maladies et soigner. Avec l’évolution de la médecine (qui nous est précieuse) et la modernisation de nos modes de vie certaines pratiques telles que le jeûne sont passées aux oubliettes. Pourtant elles ont tant à nous apporter.

Lorsque nous mangeons, notre corps déploie énormément d’énergie tout au long de la journée pour la partie « digestion ». Lorsque nous jeûnons le corps se mets au repos au niveau de la digestion et va à la place utiliser son énergie pour d’autres tâches. Le corps va doucement se detoxiner et commencer un processus de régénération.

Les personnes qui jeûnes souhaitent en général retrouver de la vitalité, de l’énergie, soulager des maux (chaque personne à des maux bien à lui), évacuer des toxines, retrouver un confort digestif, se reconnecter avec son corps etc..

Le jeûne que j’ai pratiqué et un jeûne bien-être qui annonce les bienfaits suivants :

  • Normalisation du taux de cholestérol et de la glycémie dans le sang
  • Baisse significative de la tension artérielle
  • Développement de nouveaux neurones (neurogenèse)
  • Régulation des sécrétions hormonales
  • Repos du système digestif et du système immunitaire
  • Harmonisation de la flore intestinale
  • Perte de poids
  • Augmentation de la vitalité
  • Plus grande confiance et connaissance de soi
  • Découverte d’une nouvelle liberté
  • L’envie de prendre soin de soi au naturel

Encadrement et localisation :

J’ai réalisé mon jeûne avec Sophie Laborde formée au jeûne bien-être et randonnées (plus d’informations sur son site www.originesoleil.fr ) et nous étions situés sur la magnifique ile de Ré !


Sophie est formée pour encadrer des groupes de jeûneurs et pratiquer la randonnée pendant le jeûne. Elles est d’une énergie incroyable et aux petits soins pour nous. L’encadrement est pour moi très important surtout pour un premier jeûne, car il est important à mon sens de se sentir encadré et de sortir de son cadre habituel. Les effets du jeûnes peuvent être surprenant et Sophie répond à toutes vos questions et est disponible et sur place tout le temps du jeûne.

Expérience, ressenti et séjour.

Je vous partage maintenant le déroulement de ma semaine, mes impressions, comment j’ai vécu ce jeûne et qu’est ce que j’en ai retiré après coup.

Je vous laisse en premier lieu découvrir ma semaine en image :

La piscine chauffée + le soleil de septembre = combo parfait
3 petits jus délicieux par jour
Notre petit cocon pendant 1 semaine
Les randonneuses : une super équipe !

Les bons jus réalisés par Sophie, notre hôte !
L’entrée de notre maison sur l’ile de Ré
Marine en pleine séance de Yoga

Les marais salants de l’ile de Ré

Ce monsieur nous a expliqué son travail dans les marais
Marine et moi pendant une randonnée magnifique !

Soirée bols tibétains

La reprise alimentaire par Sophie
Premier déjeuné 100% végétal

 

Pour commencer je souhaiterai remercier Sophie pour cette semaine, car l’encadrement d’un groupe de jeuneur n’est pas de tout repos lol !!! Elle a été vraiment parfaite tout le long de cette aventure (car oui pour nous c’est une vraie aventure). Nos journées se déroulaient ainsi :

  • Eveil corporel le matin (avec des professionnels dédiés)
  • Premier jus du jour
  • Départ en randonnée (sauf un jour en milieu de semaine pour faire une petite pause)
  • Retour de randonnée + second jus du jour
  • Après-midi libre : piscine, sieste, lecture, soins (des soins payants à la carte sont disponibles)
  • Fin d’après midi : dernier jus + activité ou thématique sur un sujet (l’occasion de se nourrir des autres et être ensemble comme on le ferait pour un diner).

Aucune activité était obligatoire, il y a des jours où je sautais l’éveil corporel car j’avais beaucoup de mal à me lever et que je voulais prendre mon temps pour être en pleine forme pour la randonnée.

D’ailleurs la randonnée est vraiment un élément incroyable de cette semaine de jeûne. Chaque jour je l’attendais avec impatience. L’énergie que nous avions pendant cette marche était exactement ce dont on avait besoin. Une seule randonnée à été vraiment difficile (d’ailleurs en rentrant j’ai fais une sieste directement, sans boire mon jus, mon corps réclamait le lit immédiatement lol). Le soleil tapait fort ce jour là et c’était pas mon meilleur jour. Mais j’ai réussi à la terminer et les souvenirs que j’en ai sont gravés dans ma mémoire. Il faut savoir que les randonnées se font sur du plat et ne sont pas difficiles. Elles sont accessibles à tous. Certaines personnes peuvent les écourtés si besoin. Comment vous dire que perso je voulais en profiter à fond vu le cadre magnifique de l’ile !

Les jus, parlons en ! Pour moi, grande inconditionnelle des jus de légumes, ce fut mon réconfort les premiers jours. Ils nous donnent juste ce qu’il faut pour que le jeûne soit plus confortable. Mais le 4ème jour mon corps en a eu marre. Et j’ai presque terminé le jeûne à l’eau. C’est très courant d’après Sophie et l’important est de s’écouter.

Pendant le jeûne je n’ai pas eu tellement faim. J’avais envie de manger, de croquer, de sentir les saveurs, certains jours étaient plus difficiles que d’autres. Mais ce n’était pas la faim comme je me l’imaginais. Parfois vous sauter une déjeuner et le soir vous avez une faim de loup, mais ce type de faim n’existe pas pendant le jeûne. C’est infiniment plus subtile. Et ce fut un sentiment partagé par beaucoup j’ai l’impression. J’ai pu parler de nourriture assez facilement pendant 6 jours sans que ce soit trop compliqué. C’est une expérience assez incroyable qui vous donne confiance en vos capacités, en votre corps mais aussi et surtout en votre mental.

Pendant le jeûne je me disais, c’est super comme expérience, mais concrètement je ne le ferais pas deux fois loooool !!! À mon retour je me suis dis pareil pendant 1 ou 2 semaines le temps que la machine se remette en route. Et aujourd’hui je peux vous assurer à 300% que ce n’était pas mon dernier jeûne !!! NON absolument pas.

Pendant le jeûne vous avez des sensations, des effets de la detox, qui sont très désagréables : tachycardie pour certains (pas pour moi, mais Marine l’a ressenti), grande faiblesse (au réveil pour moi), langue chargée et mauvaise haleine (preuve que la detox fonctionne), boutons (la peau est un émonctoire très important), maux de tête (encore une preuve que la detox FONCTIONNE bien) !! Donc autant vous dire que pendant le jeûne vous ne kiffez pas tant que ça les effets de la detox et vous vous demandez peut être parfois POURQUOI vous faite tout ça ??? haha

Je vais vous dire pourquoi ! Pourquoi moi je le referai en tout cas. Car le plus beau vient après, quelques jours/semaines après le jeûne. Pour chaque personne cet après sera totalement différents. Car nous sommes tous différents et nous avons toutes et tous des maux différents.

Les effets du jeûne sur moi (2 mois après lorsque j’écris ses mots ils sont encore valables) :

  • Temps d’endormissement plus rapide (je suis passé de 2/3h en moyenne à 1h)
  • Peau beaucoup plus lumineuse et moins marquée
  • Mes envies incontrolables de sucre (et surtout de chocolat) diminuées de 90%
  • Douleurs et symptômes prémenstruels (très forts chez moi) diminués de 95% (ça change ma vie)
  • Douleurs pendant les règles (très fortes chez moi) diminués de moitié.
  • Réduction de la taille de mes portions lors des repas sans aucune frustration (j’avais tendance à manger un peu trop en quantité)

Je ne suis pas venue au jeûne dans l’optique d’améliorer ces problèmes en particulier. J’avais en tête d’améliorer mon état général, de me sentir plus en vitalité et d’améliorer ma résistance générale. Et aussi éviter de continuer à avoir une sinusite chaque année. Mais les effets ont été bien plus loin de ce que j’imaginais. Je me sens beaucoup mieux aujourd’hui et ce sont ses effets la qui DONNENT ENVIE de refaire un jeûne !!!

Sur Instagram vous m’avez posé des questions sur le jeûne, j’y répond ici (j’en ai sélectionné 4 qui recoupent un peu toutes vos questions) :

Quelle durée est idéale ?

Tout dépend de ce que tu recherches, je pense que jeûner 16h (jeûne intermittent) est déjà un super début. J’ai beaucoup aimé jeûner 1 semaine car les effets sont vraiment intéressants mais je ne l’aurais pas fait seule chez moi. Si vous souhaitez le faire seule, je vous invite à commencer par lire des livres sur le sujet, y aller par étapes et prendre rdv avec un professionnel pour vous guider. Il est possible de jeûner plus de 7 jours, mais je pense qu’une semaine c’est déjà parfait.

Comment prépares tu la descente alimentaire ? 

Sophie nous a envoyé un plan très précis à suivre. Chaque jour pendant 1 semaine avant le jeûne, nous devions retirer des groupes d’aliments pour nous alléger et préparer notre corps. Grace à cette étape ce fut beaucoup plus facile. On commence par retirer la viandes et le poisson, puis les oeufs et produits laitiers (ces deux jours étaient les plus faciles pour moi), puis le sucre /le thé/café, ensuite les légumineuses si je ne me trompe pas, puis les céréales etc… Le dernier jour on ne mangeait que des légumes, quelques amandes et voilà ! Il est important d’alléger son bol alimentaire.

Psychologiquement est-ce difficile ? Quels sont les bienfaits ?

C’est à la fois psychologiquement difficile et facile. Ce qui est difficile à mon sens c’est le côté « peur de la privation ». D’ailleurs beaucoup de gens à qui j’ai dis que je jeûnais m’ont dit « je pourrais jamais le faire », « faudrait me payer pour que je le fasse » etc… Mais en réalité quand on le vit vraiment c’est 90% moins difficiles que ce que notre cerveau à imaginé. Notre cerveau peut-être notre pire ennemi. Et puis quand tu es dans ta semaine de jeûne, tu dois faire équipe avec lui, car tu n’as plus le choix, tu y es !! Alors là il devient ton meilleur allié et tu te rend compte que tout vas bien. Que ce n’est pas insurmontable. Et ton cerveau se rend compte que ce n’est pas si difficile. Et ça il s’en souviendra toute sa vie. Et ça joue énormément sur ton toi d’après jeûne.

J’ai aussi pu me mettre à la place (entre guillemet) de personne qui manquent vraiment de nourriture, et je me disais que 7 jours de privation n’était rien, car je mange à ma faim ou même souvent au delà de ma faim le reste de l’année. Aucune envie de ma plaindre après avoir pensé ainsi.

Pour les bienfaits du jeûne, tout est donc expliqué au début de l’article).

Question peut-être naïve : tu ne manges rien pendant 1 semaine ?

Exactement tu ne manges rien pendant 1 semaine (mais c’est plus simple que tu ne le penses!). Mais ne pas manger, ne veut pas dire que ton corps ne se nourrit pas. Au lieu de se servir de ce que tu manges, il va se servir dans ce que tu stockes. Au début, pendant 2 jours environ, il va aller au plus facile et se sert dans les muscles (d’où l’importance de la randonnée) puis il va vite comprendre que ce n’est pas viable à long terme et va ensuite piocher dans les graisses #hourra 😉 ! Pendant le jeûne ont perd naturellement quelques kilos. On en reprend une partie en remangeant naturellement après. Certains kilos superflux peuvent ne pas revenir si tu fais attention à faire une reprise douce.


Retrouvez les prochaines dates de séjours Jeûne & Randonnées avec Sophie sur le site www.originesoleil.fr , Sophie propose également des séjours plus courts de yoga et cuisine ou de méditation et cuisine.


Si tu envie de partager ton expérience en commentaire ou d’échanger sur le sujet j’en serrai ravie !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • merci pour ton retour d’expérience, c’est très intéressant !
    je suis curieuse de lire que boire des jus de légume est autorisée alors que ce sont des calories et nutriments et techniquement ce n’est pas jeûner, Pourquoi est ce autorisé contrairement au thé?
    J’ai très envie de tenter l’expérience mais d’abord chez moi, car j’ai besoin d’essayer mais j’ai peur même du jeune intermittent ! Il va falloir que je me lance 🙂

    • Bonjour, le thé est retiré car c’est un excitant (comme le café). Pour les jus ce sont de tout petits jus, qui permettent d’avoir un tout petit apport en nutriments et faire ce jeûne avec un peu plus de douceur. Cela ne retire en rien son efficacité (nous l’avons toute expérimenté d’ailleurs). Comme c’est un jeune avec des randonnées je trouve que ces petits jus sont parfait. Pas de calories apportées car les jus de légumes sont sans fibres et la quantité ne permet absolument pas d’avoir « des calories ». Tu peux également choisir de ne pas en consommer c’est totalement libre. J’ai d’ailleurs terminé sans les jus 😉 !!! Tu peux tenter le jeune intermittent sans peur, car ton corps est fait pour tenir 16h sans manger. Tente un dimanche matin c’est parfait pour se sentir en confiance. Belle journée.